Mon penchant pour la procrastination me pèse vraiment... C'est décidé, demain j'arrête.

vendredi 9 octobre 2009

7 à dire (Cyrano Olympique)























"Le comité international olympique a validé l'entrée du rugby, sous sa forme à 7, aux Jeux Olympiques"

Ah ! Non ! C'est un peu court, jeune homme !
On pouvait dire... oh ! Dieu ! ... bien des choses en somme...
En variant le ton, —par exemple, tenez :

...
Curieux : " de quoi sert cette oblongue capsule ? "
Amical : " ouais on va défiler avec tous les autres chouettes copains de la grande famille olympique "
Soupçonneux : " le CIO de toutes façons c'est tous des pourris "
Pessimiste : "on est nuls au 7 et personne le regarde alors, ça va pas le faire "
Mondialiste : " ça va booster les statistiques olympiques des îles Fidji "
Rien compris : " allô ? Monsieur Lesept ? "
Pas attentif : " bof moi je risque pas d'y aller je suis handicap 18 et en plus en ce moment je putte comme un gland "
Méditerranéen : " le rubi ? aux jeux olympiques ? à Sète ? oh putain ! "
Fêtard : " on va arroser çà au Cinzano olympique "
Syndicaliste : " et allez donc huit chômeurs en plus "
Opportuniste : " bonne nouvelle, en ce moment on est que douze à l'entraînement "
Dubitatif : " le rugby ascète c'est bien mais le rrubi cassoulet-confit c'est pas mal non plus"

Et à la fin de l'envoi, m... j'ai mis le pied en touche. 




7 commentaires:

Anonyme a dit…

du grand art !

Alice =) a dit…

Merde papa, les anneaux ovales c'était mon idée ! Copieur !
sinon, l'article est énorme =)

Pascal a dit…

Le rugby c´est le seul sport où l´on se rencontre, alors qu´ailleurs on se croise...

redondo a dit…

Bien et bon !
J'ai visionné le grand Michel Serres.
(Je suis originaire de Penne d'agenais et ai gardé du bâti sur le lieu....)
éric etienne.

pierrot la tombal a dit…

Excellent

comme fou a dit…

Effectivement. Excellent. Ta fifille a raison. papa est drôle. A déguster sans retenue de maillot.

Christian a dit…

Alors là, bravo. Ça c'est envoyé! (Elle a de qui tenir la petite peste… =)
Quelque chose me dit que vous allez vous reconnaître au premier coup d'œil avec Éric quand il va débarquer à Castanet… :o)